Nouvelles Nòmades

aquí trobaràs el nostre dia a dia

tempesta

En attendant la fenêtre méteo

On est toujours à terre à cause de ‘Nadja’, ‘Petra’, ‘Qumeira’, ‘Ruth’. Ce sont les noms des tempêtes force 10 (sur 12) qui frappent toute la façade Atlantique européenne avec des vagues de 14 mètres et des rafales de presque 150 km/h. Ici en Bretagne, et aussi en Galicia, il y a des années que l’on n’a pas vu un hiver comme ça. En attendant que le temps s’améliore et qu’une fenêtre météo s’ouvre pour partir cap sur La Corogne, nous sommes toujours à Concarneau.

Nous nous occupons en continuant les préparatifs de la tournée de spectacles en Haïti, à travailler à la collecte de fonds via Verkami (il nous reste 10 jours pour atteindre notre but), à finaliser des détails à bord du Rêve de Mousse comme la pompe hydraulique pour le relevage de l’ancre.

Ces jours de tempête, pendant lesquels la pluie tombe à l’horizontal, nous avons appris que quand coïncident les grandes marées avec des précipitations abondantes et fortes houles, le niveau de l’eau au port peut monter jusqu’à la hauteur du quai, et un bateau n’est plus en sécurité, même s’il est amarré le long du quai.

Foto via Defence Images