Nouvelles Nòmades

aquí trobaràs el nostre dia a dia

Ernst Saintrome actuando con un títere en la Grande Anse

Un mois en Haïti

On s’en est pas rendu compte mais on a déjà passé un mois en Haïti et réalisé 17 spectacles! Notre premier arrêt après avoir parti de Grande Goave a été Camp Perrin, à demi heure de Cayes. Là on a joué deux fois et on a été accueillis par la grande famille d’Helena et Younes.

En suite on a voyagé jusqu’à la Grande Anse, la région plus occidental d’Haïti, celle là la plus éloignée de la capital et, probablement, cella là qui a les infrastructures en pire état du pays. À Jéremie on a connu le marionnettiste Ernst Saintrome. On a eu l’honneur de partager scène à l’Alliance Française avec lui et on l’a filmé pendant quelques jours dans des zones vraiment inaccessibles du pays…

Ernst SaintromeToujours accompagné par ses marionnettes, qu’il n’hésite pas à sortir à la moindre occasion, Ernst est actuellement en train de préparer un documentaire sur le massacre des Vepres Jereminiènnes qui ont eu lieu pendant la dictature de Duvalier. On espère le rejoindre à nouveau à Port au Prince dans quelques jours. Il sera un des personnages du nouveau chapitre de notre projet audiovisuel sur marionnettistes du monde!

Notre arrêt suivant a été Ile à Vache, au sud. On y est passés quelques jours partageant le jour à jour avec Willy et Fier de l’Homme, pêcheurs à Kay Cock. On a joué aussi avec notre pirate dans la baie où le corsaire Morgan avait l’habitude de mouiller et préparer ses expéditions! On a joué aussi deux fois dans le centre d’accueil pour enfants orphelins et handicapés de Soeur Flora.

Au retour hier à notre base à Grande Goave, où on s’est rencontré avec notre capitaine Max et avec Richard, on a pris la route pour visiter la capital et y boire quelques bières avec le jeune marionnettiste Casimir Lintho.

Là on passera deux semaines intenses pendant lesquels on doit compléter le tournage du documentaire sur le Rêve de Mousse et connaître le travail et la vie de notre nouveau ami marionnettiste.

On profite l’occasion pour vous partager et célébrer avec vous que notre court métrage “Le Cimetière des Marionnettes” a été consideré samedi dernier comme meilleur court métrage documentaire au Festival Femmes et Cinéma de Valence.